Contrôler ses ruminations, c’est possible